Le registre satirique

1) Définition du registre satirique

Le registre satirique correspond à la dénonciation d’un défaut ou d’un problème social par la moquerie.

Il est proche du registre comique. Néanmoins, il possède une valeur argumentative plus prononcée, et son ton peut être plus violent.

De plus, l’auteur est motivé par une cause sérieuse et veut faire à la fois rire et réfléchir son lecteur.

2) Procédés du registre satirique

  • L’emploi d’un vocabulaire péjoratif, accompagné d’une certaine violence verbale
  • Le portrait, physique et moral, qui accentue les défauts de la personne décrite
  • La caricature, l’exagération, le grossissement des traits
  • L’emploi de l’ironie, d’effets oratoires comme l’apostrophe.

3) Thèmes du registre satirique

  • La dénonciation de problèmes sociaux et moraux
  • La description d’une époque et de ses vices
  • La caricature d’une personne et de ses défauts

4) Exemple et analyse

Dans ce sonnet satirique extrait du recueil Les Regrets, Du Bellay dénonce le comportement hypocrite des courtisans.

Il commence par user d’un effet oratoire, en s’adressant directement à son interlocuteur, ici le roi, afin d’attirer son attention : « Seigneur ». Il exécute ensuite un portrait physique et moral plutôt violent des courtisans : en effet, il use d’une métaphore animalière les comparant à des singes.

De plus, la désapprobation du poète est marquée par un vocabulaire très péjoratif. Il insiste également sur le comportement et la tenue vestimentaire des courtisans, qui cherchent à imiter le roi mais se rendent ridicule.

L’accumulation de phrases construites sur le modèle « Si, action du roi…alors, action des courtisans »  participe aussi à la caricature. 

Seigneur, je ne saurais regarder d’un bon oeil
Ces vieux singes de cour, qui ne savent rien faire,
Sinon en leur marcher les princes contrefaire,
Et se vêtir, comme eux, d’un pompeux appareil.

Si leur maître se moque, ils feront le pareil,
S’il ment, ce ne sont eux qui diront du contraire,
Plutôt auront-ils vu, afin de lui complaire,
La lune en plein midi, à minuit le soleil.

Si quelqu’un devant eux reçoit un bon visage,
Es le vont caresser, bien qu’ils crèvent de rage
S’il le reçoit mauvais, ils le montrent au doigt.

Mais ce qui plus contre eux quelquefois me dépite,
C’est quand devant le roi, d’un visage hypocrite,
Ils se prennent à rire, et ne savent pourquoi.

Joachim Du Bellay, Les Regrets

Pour en savoir plus, consulte la liste des registres littéraires à connaître pour le bac de français.

Le registre satirique
Étiqueté avec :                        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com