Les mouvements littéraires : le Parnasse

Le Parnasse est un mouvement littéraire de la deuxième moitié du XIXe siècle. Il est formé par des poètes qui s’opposent aux principes du romantisme.

Sa devise, « l’art pour l’art », illustre la préoccupation principale des poètes parnassiens : la recherche de la beauté à travers un travail sur  la forme poétique et le style. 

Le nom du Parnasse est inspiré par un recueil de poésie, Le Parnasse contemporain. Publié à partir de 1866, il regroupe des poèmes qui permettront de définir les règles et objectifs du mouvement.

1) Une réaction contre le romantisme

« Tout ce qui est utile est laid »

Pour Théophile Gautier (auteur de cette citation) et les Parnassiens, la poésie ne doit pas être un outil d’engagement politique ou social.

Alors que les romantiques, comme Hugo ou Lamartine, participent à la vie politique et diffusent leurs idées à travers leur poésie, les Parnassiens se concentrent sur la recherche de la beauté. 

Le rejet du « moi »

Les œuvres romantiques mettent en avant les sentiments personnels et l’individualité du poète. Au contraire, les membres du Parnasse se tournent vers une poésie impersonnelle, qui refuse l’emploi du « je ».

Le poète sculpteur

Alors que les romantiques s’intéressent au monde concret et à l’humain, les poètes du Parnasse se tournent vers la description de sujets inanimés, comme l’architecture ou la sculpture.

Les poètes parnassiens se comparent d’ailleurs souvent à des sculpteurs car ils fournissent le même travail minutieux et précis.

Suivant le  conseil donnée par Théophile Gautier dans son poème L’Art ,« Sculpe, lime, cisèle », les poètes du Parnasse recherchent la perfection formelle, parfois au détriment du sens. Leurs poèmes peuvent donc sembler hermétiques et élitistes.

2) Les principaux thèmes du Parnasse

  • Le rejet de l’engagement politique et social
  • Refus du lyrisme et mépris envers l’expression des sentiments personnels
  • Culte de la beauté à travers le travail acharné du poète
  • Un intérêt marqué pour l’histoire, l’Antiquité, l’Orient, l’architecture et la sculpture

3) Quelques procédés du Parnasse

  • Ecriture impersonnelle (pas de « je »)
  • Retour aux formes poétiques classiques, respect rigoureux des règles de versification
  • Utilisation d’un vocabulaire érudit

4) Principaux auteurs du Parnasse

  • Théophile Gautier
  • Leconte de Lisle

Poètes influencés par le Parnasse, sans pour autant appartenir au mouvement :
Charles Baudelaire, Paul Verlaine, Arthur Rimbaud, Stéphane Mallarmé

Découvre les autres mouvements littéraires à connaître pour le Bac de français.

 

Les mouvements littéraires : le Parnasse
Étiqueté avec :                    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com