Les mouvements littéraires : le Réalisme

Le réalisme est un mouvement littéraire et culturel compris entre 1830 et 1890. Il s’agit en partie d‘une réaction contre les sentiments et l’exaltation du romantisme.

En effet, les auteurs réalistes cherchent à décrire le plus fidèlement possible la réalité et à montrer le fonctionnement de la société. Ils s’intéressent à des classes sociales jusque-là plutôt délaissées par la littérature, par exemple les paysans ou les ouvriers.

Ils écrivent des romans, genre littéraire qui connaît un remarquable essort tout au long du XIXe siècle.

1) Contexte historique du Réalisme

Le Second Empire et l’évolution de la presse

Le Coup d’Etat du 2 décembre 1851 permet à Louis-Napoléon Bonaparte de prendre le pouvoir. Il établit le Second Empire et prend le nom de Napoléon III.

Cependant, ce changement de régime se traduit par une surveillance constante de la presse et de l’édition. Certains romans, comme Madame Bovary de Gustave Flaubert, font l’objet de procès car leurs intrigues sont jugées scandaleuses.

Parallèlement se développe la mode du roman-feuilleton. En effet, pour attirer le public, les journeaux et magazines publient des romans par épisodes. Cette tendance permet aux romanciers d’atteindre un lectorat plus large et plus varié.

La Révolution Industrielle

L’invention puis la multiplication des machines à vapeur modifie complètement l’économie et la société françaises.

Ainsi, dans les campagnes, les nouvelles machines facilitent de nombreuses tâches agricoles. Des miliers de paysans et d’ouvriers agricoles sont désoeuvrés. Ils se rendent en ville pour travailler dans les nouvelles usines de textile, ou dans les mines pour extraire le charbon nécessaire au fonctionnement des machines.

Le transport de passagers et de marchandises évolue avec l’apparition du train et du bateau à vapeur. Alors que l’aristocratie est affaiblie par la révolution et les nombreux changements de régime, une nouvelle classe de financiers et d’industriels connaît une ascension fulgurante.

Ces profondes mutations sociales, économiques et politiques inspirent les romanciers réalistes.

2) Les principaux thèmes du Réalisme

  • La recherche d’inspiration dans des faits-divers.
  • L’étude des moeurs et de la société de l’époque (souvent accompagnée d’une vision critique).
  • La volonté de reproduire exactement la réalité.

3) Quelques procédés du Réalisme

  • La description très détaillée des lieux, des objets, des vêtements.
  • Les niveaux de langue adaptés à la situation sociale des personnages.
  • L’utilisation fréquente du style indirect libre pour rapporter les pensées des personnages.
  • L’importance du cadre spatio-temporel pour ancrer le récit.

4) Principaux auteurs du Réalisme

  • Honoré de Balzac, La Comédie Humaine (roman)
  • Gustave Flaubert, Madame Bovary (roman)
  • Guy de Maupassant, Bel-Ami (roman)
  • Stendhal, Le Rouge et le Noir (roman)Découvre les autres mouvements littéraires à connaître pour le Bac de français.

 

Les mouvements littéraires : le Réalisme

2 avis sur « Les mouvements littéraires : le Réalisme »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com