Guillaume Apollinaire fiche auteur

Guillaume Apollinaire est un poète du début du XXe siècle. Il est influencé par les auteurs du XIXe siècle et notamment par le Romantisme. Cependant sa poésie se démarque par des innovations formelles (absence de ponctuation, calligrammes…). Il est aussi considéré comme un précurseur du Surréalisme.

I) Jeunesse et voyage en Allemagne

Guillaume Albert Vladimir Alexandre Apollinaire de Kostrowitzky naît en 1880 à Rome. Sa mère est une aristocrate polonaise. Son père est italien mais ne le reconnaît pas. Il passe sa jeunesse à Monaco et Nice avant de s’installer à Paris où il commence par travailler dans une banque.

Il devient ensuite précepteur dans une famille aisée avec laquelle il voyage en Allemagne et en Autriche. Une déception amoureuse auprès d’Annie Playden, la gouvernante anglaise de la famille, ainsi que les paysages vus pendant son voyage lui inspirent plusieurs poèmes.

II) Début de carrière littéraire

De retour en France, Apollinaire commence à publier des textes et devient rédacteur d’une revue.

Il fréquente également des artistes comme Pablo Picasso et le Douanier Rousseau. Il entretient une relation compliquée avec la peintre Marie Laurencin.

Son recueil le plus célèbre, Alcools, est publié en 1913.

III) Départ pour le front

Désireux de s’engager dans l’armée, il obtient la nationalité française en 1914.

Alors qu’il part à Nice pour faire ses classes , il rencontre Louise de Coligny-Châtillon, qu’il surnomme Lou. Leur aventure laisse place à une correspondance  tandis qu’Apollinaire par au front. Les poèmes contenus dans ces lettres seront rassemblés et publiés par la suite sous le titre Poèmes à Lou.

Après avoir été blessé à la tête par un éclat d’obus, Apollinaire revient à Paris en 1916 où il entame une longue convalescence. Il écrit pour le théâtre et publie le recueil Calligrammes en 1918.

Affaibli par sa blessure, il contracte la grippe espagnole et meurt la même année.

 

 

Fiche Auteur – Guillaume Apollinaire
Étiqueté avec :                

Un avis sur « Fiche Auteur – Guillaume Apollinaire »

  • 18 juin 2020 à 14 h 41 min
    Permalien

    Bien qu’il s’agisse d’un amour malheureux, Louise de Coligny-Chatillon a inspiré à Apollinaire certains de ses vers les plus sulfureux et politiquement incorrects, ainsi que le sublime « Si je mourais là-bas » _ l’un des plus beaux poèmes jamais écrits.

    Mais ma préférence va à « Fusée-signal » le poème le plus résolument avant-gardiste de son œuvre, et où figurent ces trois vers merveilleux qui sont restés une source d’inspiration pour les poètes surréalistes :
    « Ta langue
    Le poisson rouge dans le bocal
    De ta voix »

    Je donnerais tout « Alccols » et « Calligrammes » pour ces deux poèmes.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com