métaphore

1. Définition

La métaphore est une figure d’analogie. Elle consiste à rapprocher deux termes/ deux idées en insistant sur leur(s) point(s) commun(s). Contrairement à la comparaison, elle ne comprend pas d’outil de comparaison. Le rapprochement des deux idées se fait de façon implicite dans l’esprit du lecteur.

2) Différentes formes de métaphore

a) In praesentia

On parle de métaphore in praesentia quand le comparant et le comparé sont tous les deux présents dans la phrase.

« Ma jeunesse ne fut qu’un ténébreux orage »

Charles Baudelaire, « L’Ennemi », Les Fleurs du mal

Il s’agit ici d’une métaphore in praesentia. Le comparé (« ma jeunesse ») est rapproché du comparant (« un ténébreux orage »).

La métaphore renvoie aux événements sombres et aux émotions difficiles que se remémore le poète.

b) In absentia

Elle ne comporte que le comparant. Le lecteur doit deviner quel est le comparé.

 » Petit-Poucet rêveur, j’égrenais dans ma course
Des rimes. »

Arthur Rimbaud, « Aube », Illuminations

Dans son poème « Aube », Rimbaud fait allusion au conte du Petit-Poucet. La métaphore in absentia repose ici sur l’analogie entre les cailloux utilisés par le Petit-Poucet dans l’histoire (mais pas cités dans le poème), et les rimes égrenées par le poète.

c) La métaphore filée

Elle parcourt tout un paragraphe, parfois tout un texte. L’auteur se sert de plusieurs mots appartenant au même champ lexical pour développer une succession d’images sur le même thème.

« Dans les batailles meurtrières de la finance, la Méchain était le corbeau qui suivait les armées en marche ; pas une compagnie, pas une grande maison de crédit ne se fondait, sans qu’elle apparût, avec son sac, sans qu’elle flairât l’air, attendant les cadavres, même aux heures prospères des émissions triomphantes ; car elle savait bien que la déroute était fatale, que le jour du massacre viendrait, où il y aurait des morts à manger, des titres à ramasser pour rien dans la boue et dans le sang. »

Emile Zola, L’Argent

Dans cet extrait de L’Argent, Zola compare le milieu de la finance à une scène de bataille à travers une métaphore filée qui s’étend sur une longue phrase. Ainsi on retrouve beaucoup de lexique appartenant au champ lexical de la guerre.

Retrouve les figures de style à connaître pour le bac !

La métaphore
Étiqueté avec :        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com