+ 33 6 79 01 74 53 
tete.en.lettres@gmail.com

Lire 8 oeuvres pendant l’année ? C’est possible !

Le dimanche 24 octobre à 15h, je te propose un atelier gratuit pour t’apprendre à faire facilement tes fiches de lecture et lire efficacement les oeuvres pour le bac de français ! 

olympe de gouges

Table des matières

Olympe de Gouges est une auteure et femme de lettres du XVIIIe siècle, appartenant au mouvement des Lumières.

Ses écrits engagés prennent position, entre autres, pour l’égalité des hommes et des femmes et l’abolition de l’esclavage.

Jeunesse et mariage

Marie Gouze naît à Montauban de 1748, dans une famille bourgeoise qui fréquente la noblesse locale.

Mariée à 16 ans, elle a un enfant. Elle perd son mari, bien plus âgé qu’elle, quelques années plus tard. Elle ne se remarie jamais, certainement pour conserver la liberté liée à son veuvage.

Vie parisienne et théâtre

Elle part ensuite vivre à Paris vers 1770 avec son fils. Marie Gouze se fait alors appeler Olympe de Gouges, et utilise ce nom pour signer ses écrits.

Elle mène une vie libre et luxueuse, fréquente la noblesse et monte également une troupe de théâtre. Dans ses écrits (pièces de théâtre et essais), elle prend notamment position contre l’esclavage.

Ses opinions déclenchent des réactions très violentes dans la noblesse, dont de nombreux membres tirent leur fortune d’exploitations dans les colonies françaises. Elle risque même l’emprisonnement à la Bastille, mais bénéficie de l’aide de puissants protecteurs.

Olympe de Gouges pendant la Révolution

Très active pendant la Révolution, elle écrit de nombreux articles et essais pour mettre en avant ses idées sociales et politiques. D’abord en faveur d’une monarchie constitutionnelle, elle se prononce finalement pour une république.

Elle publie la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, en 1791 et l’adresse à Marie-Antoinette. Elle se déclare fermement en faveur de l’émancipation féminine, de l’égalité des hommes et des femmes et de la participation de celles-ci aux décisions politiques.

En 1793 Olympe de Gouges est arrêtée pour avoir composé une affiche contrevenant aux principes républicains et critiqué la révolution. Elle est guillotinée le 3 novembre 1793 à 45 ans.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

.

This site is protected by wp-copyrightpro.com