+ 33 6 79 01 74 53 
tete.en.lettres@gmail.com

Lire 8 oeuvres pendant l’année ? C’est possible !

Le dimanche 24 octobre à 15h, je te propose un atelier gratuit pour t’apprendre à faire facilement tes fiches de lecture et lire efficacement les oeuvres pour le bac de français ! 

lexique théâtre

Table des matières

Si tu étudies le théâtre, voici une liste des mots qui te seront utiles ainsi que leurs définitions.

Accessoires : Les objets utilisés pour enrichir une mise en scène : lettre, chaise, bouteille…

Acte : Une partie d’une pièce de théâtre. Dans le théâtre classique, les pièces comportent en général 5 actes.

Aparté : Un aparté est une réplique prononcée par un personnage à destination du public. Par convention, les autres personnages présents ne l’entendent pas.

Bienséance : Le respect des normes sociales, notamment dans le théâtre classique (pas de violence sur scène par exemple)

Catharsis : La catharsis, théorisée par Aristote, consiste en la purification des passions qui peut se produire en regardant une pièce de théâtre. Pour aller plus loin, tu peux lire mon article sur la catharsis.

Comédie : Un genre théâtral qui vise à faire sourire ou rire. Pour aller plus loin tu peux lire mon article sur le registre comique.

Costume : Ensemble de vêtements et d’accessoires portés par les acteurs. Un costume spécifique peut parfois faire penser directement à un personnage (le costume d’Arlequin par exemple).

Coup de théâtre : Un événement imprévu, soudain, qui bouleverse l’intrigue et surprend les spectateurs.

Dénouement : La fin d’une pièce de théâtre, l’intrigue est résolue.

Deus ex machina : Cette expression vient du latin “dieu est sorti de la machine”. Dans les pièces de théâtre grecques, les acteurs jouant les dieux étaient installés sur des machines pour les faire se déplacer (les premiers “effets spéciaux”^^). Dans le théâtre plus moderne, le deus ex machina désigne un événement inattendu qui vient régler les problèmes des personnages.

Dialogue : Une discussion entre plusieurs personnages, avec un échange de répliques.

Didascalie : Des notes (souvent entre parenthèse et/ou en italique) qui indiquent les mouvements ou le ton du personnage.

Dilemme : Un choix impossible entre deux valeurs toutes aussi importantes (par exemple l’amour ou le devoir).

Double énonciation : De façon générale, le théâtre est construit sur la double énonciation. Chaque réplique est destinée à la fois à un autre personnage mais aussi aux spectateurs.

Dramaturge : L’auteur de pièces de théâtre.

Drame : Une pièce de théâtre qui mélange les registres. Ne respecte pas forcément la règle des trois unités.

Entracte : Une pause entre les actes d’une pièce, par exemple pour changer les décors.

Farce : Une pièce comique qui repose principalement sur du comique de gestes et de répétition. Pour aller plus loin, tu peux lire mon article sur les 6 types de comique.

Intrigue : L’ensemble des événements qui constituent l’histoire racontée par la pièce.

Mise en abîme : Créer un effet d’écho en plaçant dans une oeuvre une référence à une oeuvre du même type. Pour aller plus loin tu peux lire mon article sur la mise en abîme.

Mise en scène : Un ensemble de choix sur les décors, les costumes, l’éclairage, les actions des acteurs.

Monologue : Le discours d’un personnage seul sur scène.

Scène : Sous-division d’un acte. Une scène commence souvent à l’entrée d’un personnage.

Scène d’exposition : La première scène d’une pièce, qui donne les informations essentielles pour comprendre l’intrigue et les relations entre les personnages.

Stichomythie : une série de répliques très courtes.

Tirade : Une longue réplique.

Tragédie : Une pièce de théâtre qui représente souvent des personnes de rang social élevé aux prises avec des dilemmes et des événements qui les dépassent. Finit souvent (mais pas toujours!) par la mort d’un ou plusieurs personnages. Pour aller plus loin tu peux lire mon article sur le registre tragique.

Tragicomédie : Un genre théâtral qui emprunte à la fois à la tragédie (dilemme, présence de la mort) et à la comédie (humour, dénouement heureux).

Unité d’action, de temps, de lieu : Dans le théâtre classique, l’intrigue d’une pièce de théâtre doit respecter l’unité d’action (une seule intrigue principale), de temps (une intrigue qui se déroule sur environ 24 heures) et de lieu (un seul lieu/décor). Pour aller plus loin tu peux lire mon article sur le théâtre classique et la règle des trois unités.

Vaudeville : Un genre théâtral comique de la fin du XIXe siècle, riche en rebondissement qui met en scène des familles bourgeoises.

Vraissemblance : Le volonté qu’une pièce de théâtre reflète la réalité.




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

.

This site is protected by wp-copyrightpro.com